Ici DECADES 21 vous accueille * * * DECADES 21 repond a toutes vos questions * Amour * Sante * Argent * Travail * * * ECOLE DE NUMEROLOGIE * * * COURS-PRIVES * En Francais litteraire...
Copiez-moi ! Merci.
CADDIE Accueil Ici aussi c'est chez NousUne étincelle de vie aux bords de la Loire Parmi les oiseaux et les fleurs sauvages Je pourrais vous dire que je n’ai pas eu la chance d’être un enfant et que tout petit déjà on me prêtait des réactions d’adulte et que, mes parents… Rien du tout ! Il n’en est rien ! Je suis né… un matin de printemps à 7 heures dans un petit village angevin nommé Trélazé, mes parents décident de m’appeler Jean. Merci ! On entend au loin l’écho d’une guerre finissante, la rosée envahit les prairies et brille de mille feux sous l’effet du soleil, il fait très beau évidemment, quelques papillons s’enhardissent, se décollent les ailes tandis qu’un coucou s’entraine, avertissement de la nouvelle saison. Le premier anniversaire de mon frère Jacques vient de sonner au village. Village ? Oui, mais surtout capitale de notre belle pierre bleutée, appelée : Ardoise… Extraite du sous-sol dans les mines mondialement connues par les gens de toiture. Toutes les maisons bourgeoises, et cela bien avant le Roi René, Duc d’Anjou dont le château s’étale au bord de la Maine entre le pont de la basse chaîne et le pont de la haute chaîne à Angers, en sont bardées. De parents, Enseignant et Policier, je suis né et élevé, dans cette région ouvrière, minière et campagnarde. Suivant l’éducation, l’enseignement et les mutations de notre institutrice, Maman. Plus tard, avec mes parents, frères et sœur (Jacques, Joëlle, Jean-Marc… Maman connaissait déjà tout comme Grand-mère « La Numérologie » Mécanique chiffrée que je découvre et commence à apprendre…) je déménage dans un autre petit village encore plus petit appelé Saint Jean de la Croix, juste à côté des Pont-de-Cé. J’habite en plein centre du village à l’école-mairie sur la place de l’église en face du dépotoir... Et du puits communal ! Bizarre ! Non ! La cour de récréation de l’école est notre cour personnelle et nous jouons, frères et sœur les jours de congés. Mais cette cour est vite trop petite, nous grandissons... L’été est là nous avons grandi et les sables, les branches, les cailloux, les rats-musqués, les hérons, les abeilles, les nids de pie, de corbeaux, les poissons du fleuve sont à tous nos jeux, notre terre d’accueil. Oui je l’ai vu, vécu tout ça ; 1956 montre son visage destructeur, l’eau du fleuve monte très haut et seule la route qui borde le village sert de digue, de protection pour les champs cultivés et les maisons les plus basses. La Loire est en colère… Notre cabane… L’ouvrage terminé nous sommes enchantés... Une grosse corde pour y monter, une échelle pour les filles, ouais ! …Y avait des filles ?! Ben quoi, c’est interdit ? Que de sorties les longs des rives, que de promenades aux bords des petits bras de Loire ou trous d’eau calmes, que de papillons de sauterelles, de hannetons piqués par des épingles sur des planchettes rapportés en classe et des fourmilières en veux-tu en voilà, des poissons ramenés à la maison, des grenouilles dans des bocaux - maman qui cherche ses bocaux - des feuilles, des herbes, des fleurs séchées collées sur des cahiers pour apprendre et se souvenir, des bouquets énormes de boutons d’or, de clochettes coucou ou de marguerites ornent les fenêtres de notre maison… Il y en avait partout. Je ne te parle pas des courses d’escargots sur la table de la cuisine... Quelle joie de vivre en campagne, en liberté... Tout l’inverse de ta maison ? Moi je ne rêve que d’espace, de grands espaces, de vie sauvage de viande ou de poisson cuit à la braise, de camping de pêche, de feu de camp, de champignons et de fruits des bois... Je pousse même la plaisanterie d’aller aider les cultivateurs voisins dans leurs travaux et ça, par plaisir d’être dehors ! Et de rentrer seul comme un homme sur le cheval de trait du voisin, au petit galop à la tombée du jour. C’n’est pas le pied tout ça ? - Bien sur... Faut pas déconner ! Avec en prime les mollets en sang par le frottement... Mon père est souvent en déplacement (Ce flic) ; et même, ne s’occupe jamais de nous. A son retour je tremble... Mon frère et moi, sommes comme propriétaires de la contrée, tu te rends compte toi, qui me lis, propriétaire à 11/12 ans ? Nous connaissons tout, tout le monde, partout sur des kilomètres et même plus loin parce qu’un jour nous avons eu un vélo, chacun, moi celui de mon père c’est suffisant parait-il, mais qu’importe ça le fait... C’est son porte monnaie qui me l’a dit ! On peut aller plus loin, plus vite, plus longtemps et ailleurs... A notre grande joie, on nous inscrits aux Éclaireurs de France… Et c’est ainsi que je découvre ou plutôt que les gens que je rencontre s’aperçoivent que je ne suis pas, comme on dit à cette époque : Pas comme tout le monde… J’ai le pouvoir d’empêcher de mourir les petits dindons dans un élevage chez l’habitant… Oui, à chaque fois que je suis invité chez les parents de Richard, il n'a pas de corvée de ramasser ces petits animaux morts dans le poulailler familial le jour ou je lui en visite chez lui… A chaque invitation chez mon copain ses parents constatent que j’ai un effet bienfaisant sur l’environnement de leur petite bassecour. De jour en jour, la rumeur gagne le village tout entier… Et vous connaissez surement la rumeur… Dans un village rien ne reste longtemps secret ou tout simplement inconnu… Dans le village voisin… On me demande de venir voir le chien de M. Marcel qui semble avoir été empoisonné ayant mangé paraît-il un rongeur mort par un produit agricole… La vache de M. OD qui ne s’est pas levée comme les autres ce matin… -Je suis venu, lui ai parlé, caressé… Elle a rejoint le troupeau dans l’heure... On parle de moi… La traînée de poudre commence à s’enflammer sur ce pouvoir inexpliqué qui semble jaillir de mon être… Je ne ressens rien de nouveau en moi… . Maman alertée par cette « renommée » rectifie… Et commence à regarder tout cela d’un autre œil puisque… Je n’ai que 11 ans et l’école me regarde elle aussi, avec les yeux de la sévérité… …Même Madame LAURENT me fait demander pour son eczéma… Et pourquoi que mon champ ne produit pas comme l’an passé… ? Et pourquoi l’eau du puits a baissé… ? Et pourquoi ? Et pourquoi … ? Sur la place du village au sortir de la messe les gens me montrent du doigt… Je suis assez gêné mais cela me plait et me fait rire… J’aime cela bien-sur – Je suis connu de tous… Jean ce gars là ! Jeanga ! Jeanga est né, voila mon surnom ! Tout le monde connaît Jeanga de village en village… Puis l’armée. Dans l’est de la France – Même chose la rumeur me suit… Les Sapeurs Pompiers… L’enseignement… Le Tour de France – Maitre Ouvrier… De déménagement en déménagement j’ai rencontré des centaines de personnes ou animaux ou… Je ne sais plus… Même à l’étranger on se retourne sur moi en me demandant de l’aide… J’en ai pris l’habitude depuis… Encore à ce jour, - (Cela fait ½ siècle que j’apporte bien-être et réconfort à tout ceux que je côtois, rencontre en venant souvent de loin - il paraît que je suis comme on dit : un Magnétiseur !) Sachez que je n’ai hérité d’aucun don ancestral de mes parents ou G. Parents, je n’ai pas besoin de raconter je ne sais quelle hérésie… Je suis une personne comme vous – Il n’y a pas besoin d’avoir d'histoire à raconter ou inventer une carte plus ou moins médicale d’une pseudo identité héréditaire pour avoir la possibilité d’aider son prochain… Tout le monde est magnétiseur – Tout le monde peut aider celui qui souffre ! C’est mon point de vue… Alors, cessons tout charlatanisme. Combien ça coute ? A chacun sa conscience…. !!!. Je ne trouve pas cela très propre, de profiter de la misère et de la souffrance des hommes pour leur soutirer de l'argent. Les personnes qui désirent me contacter – même à distance afin de me soumettre leur problème, sachez, que je ne peux promettre de résultat positif. Par ailleurs, je peux assurer un sérieux lors de mon travail ainsi qu’une probité en « travaillant » sur une personne physique, ou sur des photos à distance… Parfois j’obtiens des résultats suprenants. Mon MÉTIER: RETRAITÉ !! Ma Passion : La Numérologie ! Je réside maintenant à ... HỒ CHÍ MINH (Tout près de chez vous!) o-o
MAGNÉTISEUR
MAGNÉTISEUR
Numérologie Appliquée... - HAUTE TRADITION -
COMMANDEZ
http://numerologie-asiatique.com