Initiales...
Ecole de Numerologie - Clikici !
Ecole de Numerologie - Clikici !
Copiez-moi ! Merci
"L'Avenir par les Nombres" "Tương lai qua những con số" Xem số trực tiếp
Montants réclamer ! Basez-vous sur les tarifs en vigueur dans votre pays. Pour cela, adressez-vous à une société d’auteurs. En Belgique, par exemple, la Sofam et la Sabam publient les tarifs sur leur site. Tenez compte que nous sommes un petit pays et que les tarifs sont plus élevés en France et encore plus élevé en Suisse. En cas de violation de droits d’auteur, la Sofam préconise les indemnités suivantes en plus du paiement du tarif de base avec un minimum de 123,95 Euro par reproduction : • 200% du prix de base en cas de reproduction sans autorisation préalable • 100% du prix de base au cas où le nom de l’auteur n’est pas mentionné • 300% du prix de base si la photo est signée d’un autre nom que celui de son auteur • 200% du prix de base si la photo a été modifiée, recoupée ou transformée Toutes ces indemnités sont cumulables donc si votre photo a été publiée sans votre accord et sans votre nom ou si par exemple l’entreprise a recoupé votre photo pour effacer votre signature pour mettre la sienne. Le montant à réclamer sera 300% + 200% soit 5x le prix normal de la photo. Comment lutter contre le hotlinking Posté par francevoyage le 25 janvier 2010 - 18:39 Dans un article précédent, je vous avais donné quelques trucs pour protéger les photos sur internet mais il existe un autre fléau du même acabit, le hotlinking qui vient pomper les images sur votre serveur pour les afficher sur un autre site. Qu’est ce que le hotlinking ? Le holinking consiste à utiliser l’adresse url d’un fichier publié sur votre site pour l’afficher sur un autre site, un blog ou un forum. Ce fichier peut-être une image, une vidéo ou de la musique mais concentrons nous sur le cas des photos. Bref, au lieu d’enregistrer l’image et la stocker sur son propre serveur, le hotlinkeur crée un lien direct vers le fichier stocké sur votre serveur. En quoi est-ce nuisible et illégal ? Le hotlinkeur pompe tout simplement l’image sur votre serveur et l’affiche sur son propre site hors de son contexte, sans toutes les protections que vous aviez mis en place et sans les avertissements concernant le copyright. En affichant votre travail, il détourne vos visiteurs au lieu de les diriger vers votre site. (Notre système actuel nous détecte immédiatement l'hotlinker et nous affiche sur notre bureau son adresse I.P.) Si on ne peut parler ici de reproduction illicite vu qu’il n’y a pas eu copie à proprement parler, le procédé de hotlinking est cependant illégal. Même un lien vers une image libre de droits est illégal sans le consentement du webmaster car il s’agit d’un vol de bande passante. C’est votre serveur qui est sollicité et votre quotat de trafic qui est mis à contribution sans vous apporter le moindre visiteur. C’est comparable à un voisin qui se brancherait sur votre ligne téléphonique, votre cable de télédistribution ou votre connexion internet et passerait ses coups de fil, visionnerait des films ou surferait sur internet à vos dépens. C’est vous qui payez, c’est lui qui en profite. Comment savoir si vos images sont hotlinkées ? Dans le champ de recherche de Google Image, tapez le mot site: suivi de votre nom de domaine (exemple site:www.monsite.com). Dans les pages de résultats, vérifiez que le site mentionné en vert sous les vignettes est bien le vôtre. Si c’est un autre site qui apparaît sous une vignette, c’est qu’il vous pompe l’image en question.
DECADES.com
La Direction DECADES 21